La fête des voisins : Corinne témoigne !

Le 24 mai dernier, 9 millions de français se sont rassemblés pour célébrer le 20ème anniversaire de la fête des voisins : l’occasion de rencontrer ceux auprès de qui l’on vit, lors d’une soirée conviviale. Cette année, Corinne, parisienne au grand cœur, se lance et organise la première fête des voisins de son immeuble. Elle nous partage son expérience.

Une toute première

On ne peut pas vivre les uns à côtés des autres sans se connaître !

Cela fait cinq ans que Corinne observe de sa fenêtre cette drôle de fête dans l’immeuble voisin. Habituée aux fêtes de quartier de son ancien village dans les Yvelines, le souhait de retrouver cette chaleur humaine la démange de plus en plus. Lors du dernier forum national du Courant pour une écologie humaine, Corinne décide de passer à l’action : elle compte bien elle aussi apporter sa contribution au « bien commun » ! Après un rapide sondage auprès du conseil syndical de son bâtiment et quelques échanges avec ses voisins, elle réalise que l’organisation de cette fête des voisins suscite un véritable enthousiasme. « Cette fête est d’autant plus importante que nous sommes à Paris ! Il y a des rythmes, des gens et des générations très différentes au sein de l’immeuble, nous ne faisons que nous croiser dans les espaces communs, qui deviennent de simples lieux de passage… Je compte sur la fête des voisins pour changer cela, pour nous faire prendre davantage conscience que nous appartenons à un collectif et qu’on ne peut pas vivre les uns à côtés des autres sans se connaître ! J’espère notamment que ça facilitera l’entraide entre nous. »

Tout commence il y a 20 ans

La toute première fête des voisins se déroule l’été 1999 dans le 17ème arrondissement de Paris dans le cadre de Paris d’Amis, une association créée quelques années plus tôt par Atanase Périfan. Pourtant, à l’origine de ce rendez-vous festif, il y a une bien triste histoire : en découvrant l’une de ses voisines décédée depuis quatre mois dans son appartement, Atanase Périfan prend conscience de la détresse qui se cache parfois derrière les façades de nos immeubles. Un déclic s’opère : il faut trouver un prétexte à la rencontre pour lutter contre l’isolement dont souffre particulièrement les personnes âgées ; il faut renforcer les liens de proximité et lutter contre l’individualisme, surtout quand l’on sait que 82 % souhaite développer leurs relations avec leurs voisins. C’est pour cela que la fête des voisins a tant d’importance : aller à la rencontre de l’autre, créer du lien, renforcer le « vivre ensemble », c’est absolument primordial dans nos sociétés !

Le moment est venu de faire la fête !

Quelques jours avant le rendez-vous annuel de la fête des voisins, l’immeuble de Corinne a convenu d’une date et d’une heure pour cette toute première fête des voisins qui allait avoir lieu dans leur cour commune : « Le stress est monté ! ». Et par la même occasion, les voisins et le conseil syndical se sont mit d’accord sur ce que devait ramener chacun le jour J, l’un apportant le dessert, l’autre une bouteille de vin…  Le jour venu, après une rapide installation dans la cour – qui bénéficiait au grand bonheur de Corinne d’un beau ciel dégagé – il ne suffisait plus qu’à attendre les invités !

Petit à petit, jeunes et moins jeunes se sont rassemblés autour d’un repas festif : une ancienne propriétaire les a même rejoint, l’occasion de se retrouver entre anciens voisins. « Nous étions en tout 14, et nous étions plutôt satisfait, pour une première ! Les échanges ont été riches et nous ont permis de mettre en route une entraide de voisinage et des projets communs : une étudiante a rejoint le petit collectif de jardinage déjà existant au sein de l’immeuble, une voisine a proposé de garder le chat d’un voisin en son absence, il y a même eu une proposition pour des cours de yoga collectif ! »

« À renouveler l’année prochaine!  »

 

********************

 

« La fête des voisins est un début, un premier pas pour mieux vivre dans son environnement quotidien. » L’ambition de ce projet, au-delà de rencontrer son voisinage, est surtout de créer un nouveau genre de société, plus solidaire, plus humaine, où règnent entraide et bienveillance. Sur vingt éditions de la fête des voisins, nombreux sont ceux qui ont lié de vraies amitiés, trouvé du travail, démarré des projets en communs, certains ont même trouvé l’amour ! Alors cette année, pourquoi ne pas vous aussi tenter l’expérience ?

 

 

Sources :
  • La fête des voisins : Corinne témoigne !
    5 (100%) 1 vote

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.