« Les amis d’Isabey »

Motifs :

André, notre voisin direct a failli mourir. Il serait mort si nous ne nous étions pas inquiétés car on ne le voyait plus sortir alors que d’ordinaire il l partait à vélo déjeuner à une cantine. En fait il commençait à perdre la tête (il a 84 ans) et n’a pas mangé et bu pendant 3 semaines. Les pompiers l’ont sorti en chaise roulante, il était méconnaissable (perdu 15Kg, perdu des dents…) Il ne se souviens de rien. Il est très ours et n’a plus de famille sauf deux beaux-frères avec qui il ne s’entend plus. Il est maintenant en maison de retraite à 40 kms de Nancy. Nous allons le voir de temps en temps et lui écrivons toutes les semaines.
André aurait pu mourir dans l’indifférence générale et être découvert plusieurs mois après comme cela arrive parfois.

Missions :

Être respectueux , bienveillant (veiller au bien) et attentif à ses voisins, mettre ses compétences à leur service, entretenir des relations conviviales, échanger des services. Déjà l’ambiance a changé, on se salue bien volontiers en souriant, on prend le temps de se parler, d’échanger des nouvelles. Un cahier de compétences est mis à jour.
L’idée est aussi de retrouver « l’esprit village » avec le projet d’ouvrir une épicerie solidaire participative dans le quartier pour le faire revivre (il y en a eu 8 dans le temps !)

Partenariats :

Pour l’épicerie solidaire (genre « la louve » à Paris), le Conseil Général qui soutient ce genre d’initiative, nous a mis en lien avec un jeune (tout juste sorti d’une école de commerce) qui a déjà réfléchi à un tel projet… à suivre

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis