MyTroc : et si on échangeait ?

logo_troc_400px-RBDans la série « on aime, on partage », on a découvert « MyTroc », un site qui favorise échanges, trocs (comme son nom l’indique !) et dons d’objets et de services, comme des cours, par exemple. Et on s’est dit que MyTroc méritait un petit article pour deux raisons (au moins). La première : ça permet de donner une deuxième vie à des objets et évite ainsi qu’ils ne tombent en panne au fond d’un placard en n’ayant servi qu’une fois (vive le recyclage). La seconde : ça génère des échanges humains vertueux dans la « vraie vie » et ça, c’est toujours bon à prendre !

En 2014, Floriane Addad et Célia Dulac ont l’idée géniale de créer un site complètement gratuit, où les gens pourraient échanger et/ou demander ce dont ils ont besoin. MyTroc est ainsi né.

Pour troquer, rien de plus simple : il suffit de créer un profil, comme sur un réseau social, pour mieux échanger avec les autres « troqueurs ».

Il y a quelques éléments qui rendent MyTroc unique :

  • C’est un site généraliste qui accueille tout type de troc : tout objet ou service a sa place sur MyTroc.
  • Il y a différentes options pour guider le troc : on peut faire un troc direct (ex : échanger un livre contre des chaussures) ou, si on ne trouve pas l’internaute idéal pour ce troc, on peut utiliser sa monnaie virtuelle : les « noisettes ». Un certain nombre de noisettes est automatiquement attribué à l’inscription. On peut en gagner plus en donnant objets et services. Comme cela, tout le monde n’est pas obligé de trouver un troc parfait.
  • Enfin, un dernier élément particulier à MyTroc est sa façon de créer du lien. La plateforme élaborée comme un réseau social favorise la mise en relation et créée une véritable communauté.

C’est un site plutôt écologique, au fond. L’idée étant de consommer différemment, de façon plus responsable. Au lieu de jeter ou de revendre des choses dont on ne veut plus, on les troque. On génère ainsi moins de déchet. Tout peut être recyclé. Les deux bénéficiaires principaux sont les internautes et l’environnement : doublement gagnant ! On dépense moins d’argent pour le transport et l’emballage et, en parallèle, on utilise moins de gaz et plastique.

C’est même un site écologiquement humain : l’esprit MyTroc est basé sur l’aide mutuelle. A chacun d’être créatif sur son choix / sa proposition de troc ! Comme le disent Floriane et Célia : « c’est une véritable chaîne humaine pour améliorer son quotidien. »

 

Alors ? Vous avez envie de donner des cours ou de faire garder votre canari ? RDV sur MyTroc !

  • Notez cet article

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis