Elus locaux

Théme : Gouvernance démocratique

VANECHARPE5COL

Motifs :

Nous sommes partis du constat que l’élu local, s’il a un projet enthousiasmant, peut également faire face à des difficultés. Or, du fait de sa fonction, il a un impact significatif, visible et à échelle humaine sur les habitants. Il y a donc un enjeu d’écologie humaine à s’assurer que son action place bien « l’homme comme mesure de toute chose ».

Missions :

Notre réflexion se fonde sur des moteurs partagés tels que :

◾Notre volonté est de construire un projet qui sera à la mesure de l’homme, et qui mettra tous les hommes, et tout l’homme au cœur de son activité ;

◾Le souhait de nous impliquer pour que la bienveillance soit plus présente dans le monde dans lequel nous évoluons ;

◾L’envie de partager des expériences « écologie humaine » vécues ou observées, afin d’agir pour le changement.

◾A partir de la problématique générale de la responsabilité de l’élu local en écologie humaine, et également de l’intérêt de chaque individu pour la politique, nous avons développé et affiné tout une série de questionnements sur des sujets concrets et pratiques de la vie démocratique à l’échelle locale :

◾Sortir d’une « logique de groupe » (partis, communautés, groupes d’intérêt) pour faire émerger un projet / une action qui placent l’homme au centre,

◾Trouver des moyens pour faire en sorte que la bienveillance soit plus présente (campagne et mandature) tout en assurant la promotion de convictions sans compromis ;

◾Identifier des moyens pour soutenir l’élu, comme acteur et comme sujet d’Ecologie Humaine ;

◾Choisir le niveau de subsidiarité municipale le plus adapté pour servir l’homme.