Avec CHEVAL ESPÉRANCE, franchir l’obstacle du handicap

chevalLaurent Bidault a créé Cheval-Espérance, il y a 10 ans :

« Atteint d’une ataxie de Friedrich, maladie neurodégénérative, en fauteuil roulant depuis plusieurs années, je connais bien le monde du handicap !

Marié et père de trois enfants, j’ai pu donner à ma vie une dimension qui m’a permis de surmonter mon handicap.

Avec ce projet d’équitation adaptée, j’ai voulu casser le credo habituel : « je suis handicapé donc je ne peux rien faire », en donnant ou re-donnant aux personnes handicapées accueillies le goût de l’effort, l’envie de progresser tout en s’amusant, l’élan pour franchir ensemble l’obstacle du handicap. »

Avant toute chose, Laurent Bidault veut partager avec les personnes accueillies son Espérance :

« Penser que tout reste possible, quand tout semble perdu. »

Cheval-Espérance aide les personnes en situation de handicap à se remettre en selle, tant physiquement que moralement, et franchir l’obstacle du handicap.

Cheval-Espérance a deux objectifs majeurs :

  • Le cheval, vecteur d’expression, catalyseur de communication, apporte un bien être, permet de progresser, de s’épanouir.
  • La socialisation, les liens d’amitié et d’entraide entre les adhérents. La personne handicapée souffre souvent de solitude. L’équitation adaptée, telle que la propose Cheval-Espérance lui permet de se sentir intégrée, valorisée et soutenue, afin que chacun se nourrisse de la différence de l’autre.

Cheval-Espérance accueille des personnes en situation de handicap venant de 34 centres médicaux sociaux, soit 250 personnes qui y passent chaque semaine. De nombreuses personnes gravitent autour du centre :

–        Des moniteurs d’équitation DE spécialisés en équithérapie

–        Des bénévoles,

Sans oublier 15 chevaux et poneys spécialement dressés.

L’intuition de Laurent BIDAULT de créer un lieu de rencontre, d’entraide qui propose un véritable chemin de liberté, d’amitié, de remise en selle, s’est pleinement concrétisée avec Cheval-Espérance.

Laurent BIDAULT « ne marche pas, mais il fait courir tout le monde » comme le dit si tendrement Sabine, sa femme.

Inépuisablement habité de cette Espérance et de son désir d’aider les autres, il a aujourd’hui le projet de créer une ferme éducative, Les Maisons de l’ESPERANCE, pour et avec les personnes en situation de handicap qui ne trouvent pas de lieu d’accueil.

Nouveau défi que se lancent Laurent et Sabine, toujours orienté vers l’autre, toujours vécu dans l’Espérance.

 

Pour en savoir plus : http://chevalesperance.association.perso.neuf.fr/

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*