EDUCATION & ENSEIGNEMENT

L’éducation est le processus qui consiste à conduire l’enfant à devenir une personne éclairée, sachant distinguer le bien du mal et aspirant à affiner sa conscience. L’éducation tend à donner les outils pour développer un bon esprit critique. Elle favorise la connaissance de soi, la formation du caractère et vise par-dessus tout l’usage épanoui et plénier de la liberté personnelle. Eduquer, c’est accompagner une personne dans l’acquisition et la croissance des vertus (de virtus, force) comme points structurants de sa personnalité. En ce sens, l’éducation encourage à se sentir responsable, partie prenante de la société dans laquelle on vit, et à prendre des engagements au cœur de la société civile et de son pays. Si l’enseignement ou l’instruction se limitent à la transmission de connaissances, le processus éducatif va bien au-delà. Il se joue à la fois au cœur des familles, de l’école, des structures associatives, de la société et du pays, puisque les parents ne sont pas en mesure de répondre seuls à l’ensemble des exigences du processus éducatif, particulièrement en ce qui concerne l’instruction et le vaste secteur de la socialisation.

Or, du point de vue de l’écologie humaine, le développement intégral et équilibré de la jeunesse dans toutes les formes de la vie humaine – sensible, spirituelle, affective, intellectuelle et morale, personnelle, domestique et sociale -, s’accomplit en premier lieu et de manière privilégiée au sein de la cellule élémentaire de la société qu’est la famille. Cette dernière doit pouvoir partager sa mission éducative avec la société et l’Etat selon un juste principe de responsabilité et de subsidiarité.

Parce qu’elle prépare les citoyens et porte en germe la société de demain, la responsabilité de cette mission constitue un enjeu-clef de nos sociétés, et interroge la prévalence de la famille ou de l’Etat en ce domaine, ainsi que la définition et les limites du contenu de cette mission, à une époque où la promotion du relativisme, du laïcisme, du scientisme, dans une ambiance générale « libérale–libertaire » remettent en question la transmission de valeurs intangibles.

Actualités du thème

Entretien avec Niels Villemain, professeur au Cours Alexandre Dumas

15 janvier 2015

Niels Villemain, 28 ans, est professeur au Cours Alexandre Dumas, à Montfermeil, en Seine Saint Denis (93), école pilote de la Fondation Espérance banlieues

La mission du cours Alexandre Dumas en quelques mots :

Notre école s’est donnée pour mission d’aider les enfants à se structurer pour devenir des êtres libres et responsables.

Les matières fondamentales sont enseignées le matin car alors l’esprit est plus réceptif et parce qu’il faut bien travailler pour mériter de se reposer !
Après le déjeuner, entre 13h et 13h30, les jeunes rendent un service pour l’école. Il y a autant de services que d’équipes. Ce service change les mentalités de consumérisme, de « pourri gâté » que l’on rencontre trop souvent chez les ados.
Les élèves ont ensuite une heure d’étude, dont le but est l’apprentissage de l’autonomie dans le travail scolaire.
A la fin de chaque journée, toute l’école se rassemble autour du directeur qui dresse le bilan de la journée. Ce temps se nomme « Les avis ». Ce moment est extrêmement important et structurant pour les enfants. C’est l’occasion de valoriser, de rassurer, de prévenir les bêtises, de raconter des histoires qui élèvent…

A quels manques ou besoins votre système pédagogique répond-il ?

Le besoin de l’enfant à être considéré dans sa singularité. Les petits effectifs et la pédagogie du cours Alexandre Dumas permettent à l’enfant de faire confiance à ses maîtres puis de se faire confiance à lui-même. Le jeune se sent aimé pour ce qu’il est, et non pas d’abord pour ce qu’il fait.

Vous retrouvez-vous dans les termes « écologie humaine » et « prendre soin de tout l’homme et de tous les hommes »?

Très clairement. En effet, nous ne formons pas des cerveaux sur pattes mais des personnes dotées d’un cœur, d’une intelligence, d’un corps…

Quels fruits observez-vous et pouvez-vous nous partager depuis l’ouverture en septembre 2012 ?

Un fruit tout simple et expressif  : Tous les enfants que nous accompagnons détestaient l’école lorsqu’ils ont « débarqué » au Cours Alexandre Dumas ; or, aucun élève n’a manqué les cours depuis la création de l’école…

Une citation ou phrase qui vous tiens à cœur ?
« Vous êtes beaux les enfants, regardez-moi dans les yeux. Soyez fiers d’être qui vous êtes! »

Citation du directeur (pendant l’Avis du vendredi 19 septembre 2014)