Coco #COUPDECOEUR

Chaque mois, la Maison des films vous propose son coup de cœur. Cette fois-ci, il s’agit de Coco, le dernier film d’animation des studios Pixar. Réalisé par les créateurs de Là-Haut (Disney-Pixar, 2009), Coco est joli conte familial qui revalorise le lien inter-générationnel.

 

"Un très beau film touchant et juste, qui remet à l'honneur l'idée de la famille et recréé un lien solide entre les générations."

coco

L’HISTOIRE

Dans la famille de Miguel, la musique est bannie depuis quatre générations, depuis que l’arrière-arrière-grand-père du jeune garçon a quitté femme et enfant pour devenir chanteur à succès. Miguel, lui, ne rêve que de devenir mariachi (nom donné au Mexique à des musiciens ambulants vêtus de costumes de fantaisie, qui jouent, en groupes, lors des mariages et des festivités). Il joue de la guitare en cachette, attendant son heure pour suivre les traces de son idole, le légendaire chanteur Ernesto de la Cruz.

Lorsqu’un concours de musique est organisé à l’occasion de la fête des morts, il brave l’autorité de sa famille et va jusqu’à offenser la mémoire des morts pour saisir sa chance. Cet acte lui vaut de se retrouver banni dans le monde des morts où il va découvrir le véritable secret de sa famille.

 

L’AVIS DE ROMAIN

« Coco est l’un de ces longs métrages animés qui ne manqueront pas de toucher toutes les générations. Le discours en est à la fois très spécifique, de par l’utilisation de la culture mexicaine, et tout à fait universel car c’est de la famille dont il est question.

Voilà pourquoi on peut chérir les leçons d’un studio comme Pixar dans le paysage actuel de l’animation. Car leurs auteurs savent équilibrer la culture de l’individu cherchant à s’accomplir, si cher aux studios Disney, avec une vision pragmatique d’un monde fait de contraintes nécessaire à la vie en collectivité. C’est le parfait remède à la vision creuse donnée aujourd’hui dans d’innombrables œuvres dites populaire. Pas question ici d’enseigner aux enfants qu’ils ont droit par principe à tous ce qu’ils désirent sans avoir à faire d’effort. Pas question de les laisser croire qu’ils réussiront sans l’aide de personne et sans rendre de compte à des parents ou à des mentors. Pixar modernise le message des vieux classiques de Walt Disney sans le dénaturer, et lui permet de perdurer au lieu de se vider peu à peu de sa substance.

Coco est un film qui mérite d’être célébré. Les larmes qu’il ne manquera pas de faire verser à ses spectateurs (davantage les adultes que les enfants d’ailleurs) sont parfaitement méritées, car elles touchent à des émotions authentiques et positives. »
Retrouvez la critique complète de ce film

 

La maison des films est sur Twitter : @lmdfjc

  • Coco #COUPDECOEUR
    Notez cet article

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*