Entreprendre sur un territoire

Wall Street Businessman - Retro styled looks for tycoon concept
Thibault Lacheteau est Directeur du second parc d’activités des Hauts-de-Seine. Dans le cadre du parcours de form’action Cap 360°, il témoigne des liens bénéfiques à créer sur un territoire, entre entrepreneurs.  

 

« Quel lien existe entre ENTREPRENDRE et TERRITOIRE ?
Tout le monde sait que le parcours d’entrepreneur est passionnant mais plein d’obstacles.
Alors, comment le territoire peut-il être un levier pour l’entrepreneur ?

A l’échelle d’un parc d’affaires tel que nous le gérons, qui accueille près de 150 entreprises et plus de 10.000 salariés, le territoire représente pour l’entrepreneur à la fois son lieu d’implantation et le 1er cercle de son marché.

Le territoire est avant tout un FACTEUR DE SÉCURITÉ.
L’entrepreneur crée son entreprise là où il maîtrise son environnement.
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’aventure commence souvent à la maison.

Sur le Parc Noveos, nous avons développé des services pour favoriser le développement économique.
Un club d’entrepreneurs permet ce maillage humain qui est essentiel pour créer des synergies et générer du business.
Il permet aussi de se rendre service, de se dépanner, car on a confiance en l’autre.

Nous avons aussi un espace de co-working pour les jeunes entrepreneurs qui construisent des synergies entre eux et qui bénéficient de l’animation de ce pôle économique qu’ils maîtrisent mieux que d’autres marchés du fait de la proximité.
La proximité, la connaissance de l’autre renforce la confiance.

Rien de tel que de « faire ensemble » pour apprendre à se connaître… et pour les plus sportifs, la course pédestre annuelle est un événement où l’on transpire ensemble dans un même but mais où le lien se renforce, car nos centres d’intérêt se croisent.

Le territoire est aussi un lieu où LE LIEN SOCIAL ET HUMAIN SE DÉVELOPPE.
Sur une Zone d’activité, le dénominateur commun, c’est l’HOMME, c’est l’HUMAIN.

Nous avons, par exemple, une entreprise qui souhaitait impliquer son personnel dans la mise en œuvre d’une action de développement durable et plus précisément sur le traitement des déchets.
Nous avons répondu à ce besoin en créant un poulailler.
C’est anecdotique, mais nous avons transformé la notion abstraite de développement durable en une action concrète d’écologie humaine.
Tout cela repose sur l’expertise et le savoir-faire de nos deux ouvriers qui ont créé et qui gèrent ce poulailler bénévolement.
Nous avons récupéré près de 5 tonnes de déchets en 2015 auprès des restaurants d’entreprises en y associant les salariés à travers des animations où le lien humain se créé.

Et tout cela nous l’avons fait en mettant l’homme au centre de ces différentes actions.

Tous ces exemples illustrent la création d’une VALEUR AJOUTÉE HUMAINE où la finalité n’est plus seulement business.
Nous ne sommes plus simplement consommateurs d’un lieu public, l’entrepreneur participe à son fonctionnement, s’approprie les sujets car chacun met sa pierre à l’édifice.

Tout cela illustre lien entre ENTREPRENDRE et TERRITOIRE : j’essaie d’agir sur MON TERRITOIRE que je maîtrise, avec MES MOYENS ET MES COMPÉTENCES.

  • Entreprendre sur un territoire
    Notez cet article

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*