Eqosphere : antigaspillage B2B

 Eqosphere-XavierCorval
Intéressante, cette entreprise qui lutte contre le gaspillage alimentaire. Eqosphere met toute son énergie à aider entreprise et/ou association à tordre le cou à l’un des scandales de notre société de consommation. A sa tête, Xavier Corval, un entrepreneur charismatique, pour qui l’humain et son environnement comptent vraiment.

 

Gaspillage alimentaire : un scandale silencieux

Le gaspillage alimentaire atteint des sommets. Dans le monde entier, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime qu’un tiers des aliments comestibles est gaspillé*. En France, il y a plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires chaque année, autrement dit 20 kg par Français, selon le Ministère de l’Agriculture. Ce gaspillage des plus choquants a un effet terrible sur l’environnement et l’économie. Sans compter les bouches qu’il prive d’une nourriture vitale…

Une solution B2B

Créée en 2012, l’entreprise sociale Eqosphere apporte des solutions innovantes et complètes aux projets et démarches de réduction du gaspillage et de revalorisation des invendus et surplus alimentaires et non alimentaires. Ses clients sont des hypermarchés et supermarchés, grossistes, industriels, traiteurs, acteurs de l’événementiel, services et entreprises publics…

Les produits devenus invendables par leurs enseignes initiales sont transmis aux associations humanitaires, destockeurs, épiceries solidaires, industriels de la transformation des déchets…

Si le don est la filière de revalorisation privilégiée par Eqosphere, l’entreprise sociale propose également des filières innovantes de recyclage comme l’extraction de pigments de coloration des déchets alimentaires inéligibles au don pour les transformer en colorants naturels et non-polluants.

Le principe

Eqosphere connecte associations et entreprises pour réunir l’offre de produits invendus ou invendables et la demande de la part des associations de solidarité.

En formant les employés de ses clients à une culture #antigaspi et en optimisant les process internes de ces entreprises, Eqosphere structure et fluidifie les échanges de surplus. Ces interventions permettent à ses clients d’augmenter considérablement les volumes de produits donnés. Par ailleurs, Eqosphere assure la qualité et la traçabilité de tous les produits qui transitent par ses soins.

Tout seul ?

Il est évident que cette problématique nous concerne tous : tant à notre échelle, dans notre consommation quotidienne qu’à l’échelle nationale et internationale. Si une conscience collective émerge petit à petit, de nombreux lobbys sont à l’œuvre pour éviter des lois trop répressives. Pionnier de l’économie circulaire, Eqosphere a récemment rejoint l’Institut de l’Economie Circulaire qui réunit des entreprises, associations, entités publiques… participant à ce nouveau modèle économique.

Eqosphere apporte sa pierre à l’édifice, pour transformer le monde et ses injustices, à sa hauteur. A nous de nous y mettre aussi !

 

-> Vidéo sur les activités d’EQOSPHERE au sein d’un hypermarché tournée en 2014 à l’initiative du cabinet de la secrétaire d’Etat au Commerce et à l’Economie sociale et solidaire.

 

Sources :

Ministère de l’Agriculture: http://agriculture.gouv.fr/infographie-le-gaspillage-alimentaire-en-france

Le dossier de FAO: http://www.fao.org/docrep/016/i2697f/i2697f.pdf

Article du Monde : http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/12/10/gaspillage-alimentaire-les-grandes-surfaces-ne-pourront-plus-jeter_4829076_3244.html

atelier-eqosphere


En savoir plus
 : http://eqosphere.com/

Contact communication : Nicolas GUILLAUME – nicolas.guillaume@eqosphere.com – 01 85 09 04 41

  • Eqosphere : antigaspillage B2B
    Notez cet article

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*