« Les 6 critères d’une initiative écologie humaine » Pierre-Yves Gomez

Pierre-Yves Gomez, Économiste et co-initiateur du Courant pour une écologie humaine nous pousse à prendre des initiatives bienveillantes. Voici les 6 critères qui rendent ces initiatives durables.

 

« Pour conduire à bien une initiative « écologie humaine », il est nécessaire de prendre un peu de temps et de se poser les bonnes questions. Voici six critères pour bien démarrer.

1. Partir de la personne
Il s’agit de partir avant toute chose d’une expérience personnelle. Pour les sujets d’agriculture, par exemple, on part des personnes qui travaillent la terre. Je ne dis pas qu’il faut tout avoir vécu soi-même, mais il est indispensable d’être avec les gens qui sont dans la « vraie vie ». C’est à partir du concret que l’on peut réfléchir à des généralités.

2. Agir pour le bien commun
Est-ce que l’initiative choisie sert le bien commun ? Au-delà de l’intérêt premier que le projet peut avoir pour une personne spécifique, peut-il servir d’autres personnes ? Permet-il de faire grandir d’autres personnes ?

3. Appliquer le principe de subsidiarité
Est-ce que l’on fait à la place des autres ? Ou est-ce que l’on met les personnes en situation de faire elles-mêmes ?

4. Se déployer avec prudence
Une belle vertu, la prudence ! Attention au projet qui peut être plein de bonnes intentions au départ, mais qui s’avère tordu. Au final, il ne sert pas les intentions initiales. C’est être généreux que d’anticiper la possibilité d’un détournement ; ça fait même partie intégrante du projet.

5. Choisir la solidarité
Quand on lance un projet, vérifions qu’il n’y en ait pas un autre, similaire, ailleurs. Nous sommes solidaires de la société : il y a beaucoup de belles personnes qui agissent, animées par la bienveillance. Allons les chercher ! Ne cherchons pas à réinventer la roue dans notre coin en se disant : « Je suis bon et généreux, j’ai trouvé un truc super ! » Disons-nous, au contraire : « J’ai eu cette belle idée, je suis sûr qu’il y a quelqu’un d’autre, au moins, qui a eu la même. » Et partons à sa recherche, mettons-nous en route, soyons solidaires du bien des autres, soyons bienveillants !

6. Expérimenter
Lançons des projets. Nous avons la responsabilité du bien dans les mains. Si l’on juge qu’une chose doit être faite, faisons-la, lançons-nous ! Ça fonctionne – ou pas – l’avenir nous le dira. Mais partons avec ce désir profond d’être des entrepreneurs du bien !

 

Cette intervention a eu lieu dans le cadre des premières assises du Courant pour une écologie humaine, pour une révolution de la bienveillance, en décembre 2014.

  • « Les 6 critères d’une initiative écologie humaine » Pierre-Yves Gomez
    Notez cet article

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*