Les béguinages

beguinageFace à la souffrance et l’isolement croissants des personnes âgées dans nos sociétés occidentales de plus en plus éclatées et individualistes, l’association « Vivre en Béguinage » propose aux retraités de partager un quotidien solidaire et fraternel en remettant au goût du jour la vie en béguinage.

UNE TRADITION SÉCULAIRE

Au XIIIème siècle, la naissance des Béguinages résulte d’un concours de circonstances économiques, sociales, politiques et religieuses. Le développement des universités et le déclin de l’emprise féodale favorisent l’affranchissement des esprits et des communes. La création des Béguinages participe à cette dynamique et va proposer aux femmes « …d’exister en n’étant ni épouses, ni moniales, affranchies de toute domination masculine » (Régine Pernoud, la Vierge et les Saints du Moyen-Age).

D’autre part, la succession des croisades laisse de nombreuses veuves, et les béguinages vont offrir à la population féminine en surnombre une structure communautaire souple. Ces femmes vont ainsi mener une vie pieuse et contemplative, tout en conservant leur autonomie et en restant économiquement actives.

LES SOUFFRANCES DE LA VIEILLESSE

 « Les dangers de notre époque menacent bien plus notre esprit que notre corps »

Les temps ont changé et pourtant se ressemblent. Les dangers de notre époque menacent bien plus notre esprit que notre corps. L’éclatement des structures familiales, la disparition de l’amitié de proximité, de la vie de village, de quartier, l’érosion du sens religieux et du sens de Dieu en Europe, façonne, spécialement pour les personnes âgées, une société de solitude et de souffrance. Isolement, sentiment d’inutilité, d’exclusion, absence de projets, dévalorisation de soi… Le déclin physique naturel s’accompagne hélas d’une grande souffrance morale. De nombreux professionnels de la santé des seniors le confirment: cette dernière marque presque toujours le début d’une descente douloureuse et inexorable vers la fin.

 

Pourtant, la nature humaine finit toujours par rechercher son centre. De toutes parts se lèvent des personnes désireuses de « rester vivantes tant que l’on est en vie ». Habitat groupé, services partagés, villages communautaires et…Béguinages ; Internet regorge de ces projets. La plupart d’entre eux peinent à voir le jour faute de compétences et de moyens. C’est pour cela que nous avons créé « Vivre en Béguinage ». Mais tous ces projets témoignent d’une immense soif de vie, et de « Vie en abondance ».

UNE SOLUTION POUR LES RETRAITÉS

« Vivre un quotidien fraternel et solidaire, et rester aux commandes de leur vie jusqu’à la fin »

Dans les années qui viennent, des dizaines de béguinages vont voir le jour, portés par des hommes et des femmes désireux de partager une vision chrétienne de l’homme, de vivre un quotidien fraternel et solidaire, et de rester aux commandes de leur vie jusqu’à la fin. Aujourd’hui le béguinage tel que nous le proposons est une solution concrète et réaliste pour envisager autrement sa vie de retraité, en faisant place à la joie, place à l’amitié – jusque et surtout dans la maladie -, place à la décision et à l’autogestion. Tous les ingrédients indispensables au « Bien vieillir » auquel nous aspirons tous.

 

Alors, place à la vie, et place aux béguinages !

  • Les béguinages
    4 (80%) 2 votes

À propos de l'auteur

THIERRY PREDIGNAC
THIERRY PREDIGNAC

Fondateur de l’agence de Fundraising « Magnificat », dédiée au monde religieux et caritatif, et Fondateur de « Vivre en Béguinage », qui accompagne les futures « béguines » dans leur projet de « vivre et vieillir ensemble, dans un esprit fraternel, spirituel et solidaire ».

Vos réactions

4 personnes ont donné leur avis pour "Les béguinages"

  1. LUMPP Romain dit :

    Merci d’être et d’exister. « Nisi Dominus aedificaverit domus »… Tout est là. Rien n’est humain qui ne soit aussi spirituel. L’alternative croyante est seule capable de relever les défis contemporains. Encore lui faut-il trouver ses compétences. Dieu vous bénisse.

  2. de laage ghislaine dit :

    y a t’il des béguinages qui incluent l’intergénérationnel? et où?

  3. ALICE dit :

    Il semble que le béguinage corresponde exactement à ce que je recherche. Vieillir en restant vivant, rendre service, être intégrée dans une communauté,approfondir ma foi et la faire rayonner, au lieu de s’étioler dans la solitude avec la mort des amis de mon âge. Je réfléchis de plus en plus sérieusement à cette solution.

  4. Mme Theryca dit :

    Très difficile de trouver réunis les offres et les demandes touchant aux béguinages, surtout spiritualistes. Je voudrais proposer un terrain qui permettrait à une association de personnes de s’adresser à un bailleur social pour monter un habitat groupé à Pontorson Mont Saint Michel : 10 logements de 50 m2 à 100 m de la gare sncf et exposés plein sud. Ceci est une bouteille à la mer. J’espère que les personnes qu’elle voudrait atteindre la trouveront.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.