Permaculture pluvieuse et heureuse #Rennes

Le 22 juillet 2017, l’équipe écologie humaine de Renne organisait un pique-nique dans le jardin permacole du Landry. Henri nous fait le récit de cette journée pluvieuse et heureuse !
 BD5
« Nous nous sommes retrouvés pour une journée découverte du jardin permacole du Landry à Rennes.
 
Le temps s’est maintenu dans la matinée, ce qui nous a permis de travailler. Oui : travailler ! Pas question de rester à la surface des choses en s’extasiant les bras croisés.
Une activité concrète nous attendait : entretien des planches de cultures (taillage et mis en décomposition in situ des plantes envahissantes), avec explications au passage pour choisir les plantes à couper ou à garder.
 
Bref, on a joué du sécateur et tenté de mettre dans nos petites têtes une foultitude d’informations : nom latin des plantes, rôle dans le jardin, besoins nutritifs. Un vrai cours de travaux pratiques !
BD
Le jardin se découvre par un lieu d’accueil, qui débouche sur un espace « forestier » à droite et une zone de compostage à gauche. Ces deux zones sont propices au développement de micro organismes qui vont servir à nourrir les plantes du jardin.
En progressant de quelques mètres sur la gauche, des cabanes sont installées. Elles remplissent plusieurs fonctions : abris pour les outils et les humains, supports de communication (planning, consignes, etc.), récupération d’eau, coupe vent. Des planches de semis à hauteur d’homme permettent de faire germer des plans qui seront repiqués plus loin dans le jardin.
Une zone pédagogique est disponible pour accueillir des groupes d’enfants-parents afin de transmettre aux plus jeunes.
 
BD2
Le jardin met en œuvre plusieurs techniques de permaculture dont voici quelques exemples :
- les planches de cultures organisées de manière à évoluer facilement autour sans devoir écraser les plantes qui y poussent,
- la tour aux aromatique est une spirale verticale structurée en pierre de manière à y faire pousser des plantes aromatiques : en haut celles qui ont besoin de soleil et de peu d’eau, en bas celles qui ont besoin d’humidité,
- les butes, également organisées en spirale, aboutissent à une réserve d’eau. En fonction de l’emplacement, elle présente des zones exposées au soleil, au contraire à l’ombre : chaque espèce de plante peut y trouver son bonheur !
BD3
Après ce temps de prise de contact avec la nature au cœur de la ville, nous avons tiré du sac notre pique nique sous les arbres nous protégeant d’une pluie généreuse ! »
BD4
  • Permaculture pluvieuse et heureuse #Rennes 5.00/5 (100.00%) 1 vote

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*