Pourquoi se nourrit-on ?

Jean Luc Moncorgé, diététicien, explique les différentes raisons qui nous poussent à nous nourrir – et parfois à manger de façon compulsive ou inajustée – et propose un remède à cela.

Nous avons trois grandes raisons de manger :

  • des raisons biologiques : pour entretenir la vie, les fonctions vitales…
  • des raisons psycho-émotionnelles : c’est toutes les fois où nous mangeons pour nous consoler, pour nous rassurer, pour nous apaiser…
  • des raisons socio-culturelles : c’est le manger en groupe, la fête, les pots de départ, les déjeuners de famille…

On a aujourd’hui beaucoup de mangeurs de la sphère émotionnelle, c’est-à-dire de gens qui ont besoin de la nourriture pour gérer leurs émotions.

Un remède à cela : l’anticipation des repas, ce qui n’est pas non plus quelque chose de très courant aujourd’hui. Anticiper les repas, c’est ne pas être soumis à ses émotions du moment, au moment de faire ses courses.

Par exemple : il est 13 heures, j’ai très faim, donc j’achète une formule très riche ; alors que si j’avais anticipé mon repas, je l’aurais préparé d’une façon différente, certainement plus diversifiée et plus saine. Cela m’aurait permis sans doute, même en ayant très faim, de manger beaucoup moins,  de façon un peu plus régulée.

 

Du même auteur : « Manger en pleine conscience »

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*