« Prendre une initiative au service des autres déploie nos talents » François-Daniel Migeon

François-Daniel Migeon, Fondateur de Thomas More Partners, explique comment simplement déployer ses talents.
« Chaque personne devient unique. Chaque instant devient une occasion de laisser surgir ma vocation. »

 

« Je peux choisir de partir de mes talents pour déployer des initiatives. Mais le risque est de créer une machine à exclusion, une tyrannie de la performance, du bonheur, de la norme. L’alternative consiste à choisir d’assumer d’abord ma propre vulnérabilité. Cette vulnérabilité n’est ni misérabiliste ni effondrement, mais fécondité. Elle consiste fondamentalement à reconnaître que je ne suis pas l’auteur du meilleur de ce que je peux apporter au monde. Et ce meilleur – que j’ai reçu pour le partager – a trois composantes : ma vocation professionnelle, ma manière d’être en sympathie et mes limites (souvent mes peurs). C’est l’accueil et le consentement à ces trois composantes qui est source de fécondité.

Et le point de départ, c’est la mémoire d’une rencontre bienveillante. Commençons par la gratitude. Car c’est ainsi, en prenant conscience de ces personnes qui ont fait preuve à mon égard de bienveillance que je peux révolutionner mon regard sur les autres et espérer donner le meilleur
de ce que j’ai reçu. C’est en se souvenant de ce que nous avons reçu à ce moment-là que l’on peut donner en retour la même bienveillance autour de nous.
Ce même exercice de mémoire peut nous aider à découvrir notre vocation professionnelle. Il s’agit de découvrir ces « moments authentiques » : ces
instants où nous nous sommes vus apporter une valeur ajoutée de manière extrêmement fluide et extrêmement naturelle.

Que se passera-t-il alors ? La révolution de la bienveillance que nous appelons de nos vœux ! Chaque personne devient unique. Chaque instant devient une occasion de laisser surgir ma vocation de la manière la plus ajustée à l’autre. Chaque moment devient une opportunité de devenir un peu plus ce que je suis. Et mes talents sont alors mobilisés opportunément, non pas par expansion de mes forces mais par coopération à un projet plus vaste qui m’a été confié. Mes talents deviennent vertus, habitudes à faire le bien pour tous et chacun et en particulier, humilité, magnanimité, force, prudence, maîtrise de soi et justice. »

Cette table ronde a eu lieu dans le cadre des premières assises du Courant pour une écologie humaine, pour une révolution de la bienveillance, en décembre 2014.

  • « Prendre une initiative au service des autres déploie nos talents » François-Daniel Migeon
    Notez cet article

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.