Réhabilitation de jardins créoles en Martinique

Redécouvrir les bienfaits de l’agriculture traditionnelle

Cahier de Ségolène, Coordination nationale du Courant pour une écologie humaine, Paris


Jardins créoles de la martiniqueEn Martinique, de nombreux agriculteurs redécouvrent la pratique des « jardins créoles », grâce à des formations. Chaque « jardin » permet à une famille de vivre en cultivant elle-même les 2 à 3 hectares suffisants à sa subsistance. Cette pratique spécifique et traditionnelle (la « permaculture » : culture sans labour) est fructueuse et bonne pour la terre, mais avait disparu avec les aides de l’Etat.  Redécouvrir les « jardins créoles » suppose parfois d’abandonner un autre type de culture ou d’agriculture.

Cette initiative est empreinte de bienveillance car elle permet d’ancrer des personnes ayant l’amour de la terre dans leur propre sol. C’est aussi un ancrage dans la réalité. L’homme s’approche de la nature, en découvre les richesses, la beauté, les règles de fonctionnement, et la nature dévoile à l’homme sa propre vocation. Les « jardins créoles » permettent à des jeunes de trouver un emploi, et rappellent à tous les agriculteurs la dignité de leur travail.

Cette « résurrection » ouvre des perspectives pour l’agriculture en France, sous un autre angle spécifique et propre au pays. Le premier pas consiste à faire connaitre cette démarche, et à y faire adhérer.

  • Réhabilitation de jardins créoles en Martinique
    5 (100%) 1 vote

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie HUMAINE

Vos réactions

2 personnes ont donné leur avis pour "Réhabilitation de jardins créoles en Martinique"

  1. drc dit :

    le jardin créole revêt tant de complexité ; il intègre des dimensions multiples : magico-religieux (essences repoussant les intrusions dont il faut se prémunir) ; phytosociologie (associations à bénéfices réciproques), sociétal (transmission de savoir et savoir-faire intergénérationnel, notion de subsistance ; aspect empirique (aléa climatique) ; sanitaire (plante, régulatrice, remède et guérisseuse ) ; aspect agronomique (productivité); aspect éthique (pratique usuelle et philosophique) ; dimension esthétique et paysage; etc…

    En matière d’agritourisme, la revalorisation du jardin créole par des agriculteurs, dans un contexte pédoclimatique favorable est une niche à envisager. En effet, cette forme d’agriculture est si originale et intéressante que son visuel seul interpelle le voyageur. Cela constitue un attrait justifiant une source de complément de revenu pour l’agriculteur.

  2. drc dit :

    les fautes de frappe sont nombreuses; lol

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.