Le Courant pour une écologie humaine (CEH) organise son forum annuel sur le thème Territoires vivants. L’idée était initialement de l’organiser à Chartres, pour découvrir le territoire d’Eure-et Loir. Vu le contexte, ce forum va prendre la forme de 4 soirées : mercredi 17 mars, mercredi 24 mars, mercredi 31 mars et mercredi 7 avril, 20h15 – 22h15, par Zoom.

 

“Membres du Courant pour une écologie humaine, nous partageons le constat d’un profond besoin de réorientation et de reconstruction des sociétés et de leurs institutions, qui concerne les formes de la vie en commun et les modes de développement” Manifeste du Courant pour une écologie humaine

Repenser notre lien aux territoires – celui d’où nous provenons, celui dans lequel nous vivons aujourd’hui, celui dans lequel nous nous enracinons –  et s’y intéresser pour protéger, prendre soin et valoriser le bien commun au service de l’homme et de tous les hommes : voilà l’objectif ambitieux de ce forum de mars. Celui-ci devait initialement se dérouler à Chartres. Nous vous proposons donc un focus sur le territoire d’Eure-et-Loir, ses vulnérabilités et ses initiatives vitalisantes.

 

Mercredi 17 mars : focus sur l’Eure-et-Loir

20h15 – 22h15

  • L’Eure-et-Loir, territoire contrasté : présentation d’une enquête réalisée par Tugdual Derville, co-initiateur du CEH, et Pierre Dohet, des Journées Paysannes.
  • Focus sur 4 initiatives vitalisantes du territoire d’Eure-et-Loir :
        – Terres d’Eure-et-Loir : marque créée en 2002 par la Chambre d’agriculture, avec le soutien du Conseil Départemental, pour permettre aux Euréliens de mieux connaître les produits de leur territoire. Elle regroupe plus de 95 producteurs et artisans.
        – La menuiserie solidaire : association créée par Laurent-Stéphane Tardy pour favoriser la réinsertion de personnes vulnérables, en promouvant un artisanat éco-responsable à base de bois recyclé.
        – Groupement d’employeurs Sans Pierre : association qui favorise l’emploi de personnes sans qualification, grâce à divers chantiers chez des agriculteurs locaux.
         – Zoorefuge la Tanière : la Tanière est un Zoo crée par Patrick Violas. Il n’accueille pas un animal parce qu’il l’intéresse mais parce qu’aucune autre solution de survie ne s’offre à lui.

 

Mercredi 24 mars : “Économie globalisée versus économie bienveillante ? Le débat”

20h15 – 22h15

  • L’Eure-et-Loir, source d’inspiration artistique : présentation de Béatrice Roche Gardies, peintre.
  • Table ronde “L’économie au service du territoire vivant” avec :
       – Vincent Bouteleux, Directeur en charge de la Relation Adhérent et des Développements chez Cerfrance Alliance Centre
       – Pierre-Yves Gomez, économiste, professeur de stratégie à l’école de management de Lyon

 

Mercredi  31 mars : les communs

20h15 – 22h15

  • L’Eure-et-Loir, source d’inspiration artistique : présentation de Paul Challan Belval, vitrailliste. 
  • Table ronde “Comment susciter, accompagner les communs de territoire pour la transition écologique et solidaire” animée par Gilles Hériard Dubreuil, spécialiste des crises environnementales et du développement durable avec :
      – Florent Gaujard, cultivateur, Journées Paysannes
      – Jean-Marie Lioult, prêtre du diocèse de Chartres
      – Xavier Luquet, sous-préfet de Dreux
      – Christelle Minard, conseillère départementale du canton de Saint-Lubin des Joncherets. Maire de Tremblay

 

Mercredi 7 avril : accueillir la vulnérabilité et en prendre soin

20h15 – 22h15

  • PAÏS, une initiative qui lutte contre les déserts médicaux. 
  •  L’Eure et Loire, pays d’écologie et de spiritualité : intervention de Monseigneur Philippe Christory.
  • La musique vivante, port abrité dans l’épreuve : témoignage de Claire Oppert, violoncelliste et art-thérapeute, auteur de “Le pansement Schubert” 

 

Ci-dessous, quelques informations complémentaires sur les intiatives dont vous pourrez rencontrer les porteurs de projet durant le forum.

Le groupement d’employeurs Sans Pierre : insertion de personnes en grande précarité (notamment pour la saison de ramassage des pommes de terre) 

Porteur de projet : Claire Genova.

La menuiserie solidaire : en 2008, suite à un accident grave, Laurent-Stéphane Tardy créé l’association « La Menuiserie solidaire », un concept unique en France à l’époque : Favoriser la réinsertion de personnes en situation de handicap, en promouvant un artisanat éco-responsable à base de bois recyclé.

Porteur de projet : Laurent Stéphane Tardy

Zoorefuge La Tanière : en France, il existe de nombreux parcs zoologiques qui constituent un lieu privilégié pour aller à la rencontre de nombreuses espèces animales, pour la plupart sauvages ou exotiques. La Tanière développe un concept tout à fait différent. Ni but lucratif, ni enrichissement d’un plan de collection animalière, programme de reproductions ou recherche du plus beau spécimen d’une espèce pour valoriser le refuge. La Tanière n’accueille pas un animal « parce qu’il l’intéresse » mais parce qu’aucune autre solution de survie ne s’offre à lui.

Porteur de projet : Patrick Violas

Terres d’Eure et Loir : Terres d’Eure-et-Loir est une marque créée et déposée pour permettre au public de mieux connaître et mieux identifier les produits du terroir. Moyen pour les producteurs d’Eure-et-Loir de mettre en avant leurs traditions et leurs savoir-faire en vendant leurs produits en direct, à la ferme, sur les marchés ou dans les magasins locaux.

Porteur de projet : Marie Éon

Païs – lutter contre les déserts médicaux : PAÏS (Plateforme Alternative d’Innovation Santé) propose aux médecins de se coordonner, non seulement avec les urgences, mais entre eux, et d’alléger ainsi leur emploi du temps. En 12 ans, 5 thèses ont été rédigées sur le dispositif PAIS, toutes unanimes. En plus du gain de temps et de qualité de vie, l’économie réalisée est très appréciable : “PAIS […] contribue au désengorgement des urgences des hôpitaux de proximité, avec une baisse de 20% du recours aux urgences des plus de 75 ans)”.

Porteurs de projet : Isaac Gbadamissi, Patrick Expert et Cassien Gauthier

EN BREF

Quatre soirées sont proposées, de 20h15 à 22h15, via Zoom (le lien de connexion vous sera communiqué en amont de l’événement, par mail) :

  • Mercredi 17 mars,
  • Mercredi 24 mars,
  • Mercredi 31 mars,
  • Mercredi 7 avril.

Ces quatre soirées en ligne vous sont proposées à 15€ en totalité.


Et vous pouvez découvrir ici ce qui s’est passé les 22/23 février 2020, lors de la dernière édition.