Forum national

Les 22 et 23 février 2020, Le Courant pour une écologie humaine (CEH) organise son forum annuel sur le thème Territoires vivants, à Paris, en présence de ses trois co-initiateurs, Tugdual Derville, Pierre-Yves Gomez et Gilles Hériard Dubreuil.
"Membres du Courant pour une écologie humaine, 
nous partageons le constat d’un profond besoin de réorientation et de reconstruction 
des sociétés et de leurs institutions, 
qui concerne les formes de la vie en commun et les modes de développement"
Manifeste du Courant pour une écologie humaine

Repenser notre lien aux territoires – celui d’où nous provenons, celui dans lequel nous vivons aujourd’hui, celui dans lequel nous nous enracinons –  et s’y intéresser pour protéger, prendre soin et valoriser le bien commun au service de l’homme et de tous les hommes : voilà l’objectif ambitieux de ce forum de février.

LE PROGRAMME

SAMEDI 22 FÉVRIER

9h30 – 10h00 : Accueil café
10h00 – 10h40 : Atelier de réveil en douceur animé Noëlvie Nzonza
10h45 – 11h10 : Introduction au forum
11h15 – 12h45 : table ronde #1 : Territoires Vivants ? avec Gilles Hériard Dubreuil, fondateur du groupe d’étude et de recherche Mutadis et Philippe Royer, Directeur Général du groupe Seenergi et Président des EDC,
12h45 – 14h30 : Déjeuner
14h30 – 16h30 : Forum des initiatives vitalisantes, où vous pourrez rencontrer :

La Fabuleuse cantine

Localisation : Saint-Etienne, La Rochelle

La Fabuleuse cantine est un lieu caméléon ouvert à tous où un nouvel art de vivre se déploie autour de nouvelles pratiques culturelles et sociales qui valorisent la lutte contre le gaspillage, la convivialité et le partage.

Le béguinage solidaire

Localisation : Valognes (Manche), Grandvilliers (Oise), Montmirail et Fère-Champenoise (Marne).

Le Béguinage Solidaire est un projet social permettant aux retraités et aux personnes en situation de fragilité de rester acteurs de leur vie et de la vie de la cité grâce à la création d’habitats groupés solidaires et accompagnés de 20 à 30 logements en milieu rural ou périurbain, principalement. Ce modèle permet aux habitants d’être pleinement chez eux (T2 et T3 en location) mais aussi d’être ensemble avec les autres habitants et les voisins du quartier au travers des espaces de partage : salons, atelier de bricolage, jardin potager. Nous nous appuyons sur le concept des tiers lieux (nouveaux lieux du lien social, de l’émancipation et des initiatives collectives) pour développer cette approche qui nous a conduits à ouvrir en 2019 notre premier « Béguinage Solidaire hors les murs », confirmant ainsi que si les personnes ont besoin d’un toit, elles ont d’abord besoin de liens sociaux. Pour parvenir à nos objectifs, nous avons créé la Foncière Béguinage Solidaire, agréée ESUS et première foncière solidaire consacré à l’habitat des retraités en France avec un objectif de 100 réalisations dans 12 ans. Nous souhaitons y développer les principes d’une véritable écologie humaine et nous appuyer en ce qui concerne notre développement sur le modèle des entreprises auto-gouvernées.

Ô Temps, suspends ton vol

Localisation : Roye (Somme)

Cette épicerie vrac, salon de thé et librairie d’occasion sensibilise à une consommation alternative ; elle encourage la réduction des déchets et du gaspillage et promeut la convivialité et la solidarité à travers des événements (goûter de Noël, galette, dégustations, ateliers sur le recyclage…) et donne également à goûter la littérature via des clubs de lecture et des ateliers d’écriture.

L’Association pour l’Amitié (APA)

Localisation : Paris et région parisienne

L’APA anime des appartements partagés, où habitent ensemble des personnes qui étaient sans domicile fixe, et d’autres personnes qui ne l’étaient pas (essentiellement des jeunes professionnels). Il s’agit d’une forme de « colocation solidaire », où vivent ensemble des personnes aux âges, aux origines aux cultures, aux parcours, et aussi aux caractères, bien différents. L’objectif est de susciter dans ces appartements un climat de bienveillance, afin que chacun puisse s’y épanouir, gagner en autonomie et élaborer des projets personnels. Les lieux de vie de l’APA n’ont pas vocation à être des lieux fermés, avec les gens du dedans et les gens du dehors, mais plutôt des lieux, qui, régulièrement, s’ouvrent pour accueillir d’anciens résidents, des amis, des voisins… avec une attention particulière pour les personnes en situation d’exclusion et d’isolement. Cette ouverture sur le quartier est une dynamique essentielle, dont la mise en place se fait par petits pas.

La ferme des Gâtines rouges

Localisation : La Chaussée-d’Ivry, Eure-et-Loir (28)

Agro-écologie, maraîchage, poules, bélier, brebis, chiens, chevaux… La Ferme des Gâtines rouges a comme objectif de construire un écosystème non seulement biologique, fait d’espèces végétales et animales, mais aussi social, mutualisant les connaissances, les outils et les relations, grâce, entre autres, à la vente sur place deux jours par semaine. Et tout ça, ça vitalise indéniablement un territoire !

De la form’action écologie humaine à la cohérence d’action sur un territoire

Localisation : Compiègne

Suite à la form’action écologie humaine suivie à Compiègne, l’équipe d’une dizaine de personnes a choisi de poursuivre ses soirées mensuelles sous une autre forme : des rencontre avec des invités locaux impliqués sur des sujets d’écologie environnementale ou humaine. Ainsi, elle a rencontré l’ancien responsable de la société de préservation de la forêt de Compiègne, un cadre d’une entreprise d’éoliennes, les fondateurs d’un logement mixte handicapés/valides…Des rencontres très riches qui donnent du contenu à une vision locale de l’écologie humaine, nourrissent les échanges et créent du lien. Par une meilleure connaissance de son environnement, l’équipe s’engage peu à peu dans le support d’initiatives locales : opérations de nettoyage dans la nature, Nuit du handicap, forum de la Création… en marchant se fait le chemin !

Territoires vivants

Territoires Vivants : des agricultures au service de la vie est un projet enthousiasmant qui favorise la rencontre avec et entre des initiateurs dont l’activité est centrée sur l’humain. Son ambition est de faire émerger des dynamiques communes, vitalisantes pour les territoires. En plus d’une plateforme, des visites live dans les territoires rendent visibles ces initiatives inspirantes, qui donnent envie de s’engager pour prendre soin de l’Homme et de la Terre. 3..2..1.. action !

16h30 – 16h50 : Pause goûter
17h00 – 18h30 : table ronde #2 : (Dé)connexions sur nos territoires, avec Pierre-Yves Gomez, économiste et Philippe Gagniard, de la Brasserie Saint Médard.
18h30 – 18h40 : présentation de l’exposition de photos sous-marines de Frédéric di Meglio, médecin-chirurgien ORL, spécialisé en médecine du sport et de la plongée, photographe sous-marin de renommée internationale.
18h40 – 19h15 : Pause / dédicaces / apéro…
19h15 – 22h00 : Dîner de nos territoires vivants et gourmands !

DIMANCHE 23 FÉVRIER

10h45 – 11h00 : accueil café
11h00 – 12h30 : Atelier interactif Vitalisons nos territoires ! animé par Tugdual Derville
12h45 – 14h30 : Déjeuner
14h35 – 15h20 : Un grand témoin : Tiphaine Loiseaux, médecin généraliste, qui a fait le choix de s’installer dès 2013 dans un désert médical (Aubervilliers).
15h30 – 16h30 : Clôture du forum par Tugdual Derville, Gilles Hériard Dubreuil et Pierre-Yves Gomez.

EN PRATIQUE

  • Samedi 22 (9h30 à 22h) et dimanche 23 février 2020 (10h45 à 16h30)
  • 104 rue de Vaugirard, PARIS 75006 (l.4 Saint-Placide, l.12 Falguière)
  • 94€ / personne

NOUS AIDER

Toute aide est la bienvenue ! Merci d’avance pour les talents que vous mettrez à notre disposition. Pour nous contacter : national@ecologiehumaine.eu.