Retour sur les premières Assises de l’écologie Humaine

Sur le thème « La révolution de la bienveillance : changeons le monde par nos initiatives », plus de 800 personnes se sont réunies à Paris, venues de toute la France, autour de Tugdual Derville, Pierre-Yves Gomez et Gilles Hériard Dubreuil, co-initiateurs du Courant pour une écologie humaine, et autour des membres déjà engagés dans le Courant, partout en France.


Les objectifs fixés pour ces premières Assises ont été atteints : faire découvrir le Courant pour une écologie humaine, aussi bien ses fondements, ses membres engagés que ses premières réalisations ; élaborer des projets en groupes ; tisser des liens interpersonnels solides. Plus de 50 volontaires engagés depuis des semaines ont travaillé à leur organisation.

unnamedFaire découvrir le Courant pour une écologie humaine : Des agriculteurs, des philosophes, des spécialistes des hautes technologies, mais aussi des médecins et des salariés sont intervenus afin de saisir l’écologie humaine et sa portée pour participer au changement culturel et sociétal  afin que la personne humaine, dans sa vulnérabilité, y soit davantage respectée dans tous les domaines d’activité.

Tugdual Derville a encouragé les participants à puiser dans leur histoire et leurs racines forces et sens pour oser proposer une société différente et des pratiques respectueuses de la personne humaine. François-Xavier Bellamy, Fabrice Hadjadj et François-Daniel Migeon ont tour à tour dévoilé et approfondi un aspect de la vulnérabilité de la personne, point d’ancrage et prise de conscience nécessaire pour envisager de changer le monde. Gilles Hériard Dubreuil a dessiné des perspectives pour oser engager un changement au cœur d’une profession, et Pierre-Yves Gomez partagé les 6 critères d’une initiative « écologie humaine » : l’expérience personnelle, le Bien commun, la subsidiarité, la prudence, la solidarité, l’expérimentation. Violaine du Châtellier a témoigné de la force et du courage nécessaire pour prendre une initiative au service des plus pauvres, et ouvrir ainsi un chemin viable de changement, pour que d’autres l’empruntent.

Trois tables-rondes ont permis d’aborder des sujets majeurs pour l’avenir de la société et de l’écologie humaine : l’agriculture, avec Gilles Hériard Dubreuil ; le travail, avec Pierre-Yves Gomez ; l’homme et la technique, avec Tugdual Derville. Jean-Guilhem Xerri et Jean-Marc Potdevin y ont partagé leur expertise sur le transhumanisme et la technologie au service des plus fragiles.

assises-ecologie-humaineElaborer des projets en groupes

Un travail de groupe en laboratoires a permis aux participants de se réunir en groupes restreints à deux reprises : le samedi pour poser des constats et émettre des solutions ; le dimanche pour travailler sur les bases de projets « écologie humaine » (dit « alvéoles »). Sera récolté à terme au cœur de ses alvéoles le « miel » produit par le Courant : des changements profonds, personnels et collectifs, pour bâtir une société « à hauteur d’homme ».

 

 

Tisser des liens interpersonnels

Les participants ont pris le temps de faire connaissance et se préparer ainsi à élaborer un réseau national de personnes engagées dans l’écologie humaine.

Ce qui les unit ? L’amitié, un regard sur la personne… et le désir de changer les choses en commençant par soi-même. Un fondement solide pour bâtir relation après relation,  projet après projet, une société plus bienveillante.


Les responsables du Courant lors des Assises 2014Et 4 pistes pour l’avenir…

4 axes de développement pour 2015 ont été proposés à l’issue de ces Assises par les 3 co-initiateurs et Ségolène du Closel, directrice du Courant :

  1. Un travail réunissant agriculteurs et grand public autour de la culture du jardin, avec un 1er rendez-vous fixé les 15 et 16 juin 2015 pour deux jours de travail.
  2. Des « états généraux du travail » dans plusieurs villes de France
  3. L’ouverture de débats bienveillants, partout en France,
  4. Une formation aux fondements et à la méthode de l’écologie humaine.

Pour Les 3 co-initiateurs du Courant : « Ces Assises poursuivent la fondation du Courant pour une écologie humaine. Les 800 participants, se rendant disponibles tout un week-end, montrent à quel point les temps sont mûrs pour travailler à un changement de société qui place la personne au centre de toute activité ».

 

  • Retour sur les premières Assises de l’écologie Humaine
    5 (100%) 3 votes

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie HUMAINE

Vos réactions

3 personnes ont donné leur avis pour "Retour sur les premières Assises de l’écologie Humaine"

  1. p morati dit :

    c’était fantastique !
    merci pour ce fabuleux WE qui va nourrir notre réflexion et notre action pendant longtemps
    prévoyez vous de publier les interventions des différents intervenants pour que nous puissions les faire entendre à bien d’autres qui n’ont pu venir ce WE ?
    merci encore !!!

  2. Alain LEDAIN dit :

    Comment ne pas exprimer notre reconnaissance pour l’initiative du courant pour une Ecologie Humaine ?
    Je suis revenu des Assises avec le cœur rempli de joie : la joie des relations personnelles et du travail ensemble. Joie aussi de l’enrichissement par les interventions de qualité. J’en attends avec impatience les textes… si possible.
    MERCI, vraiment MERCI !

  3. Véronique Hennequin dit :

    c’était un we plein de rencontres, d’enseignements passionnants, de témoignages enrichissants. Tous ces jeunes présents nous remplissent d’espérance, car ils prennent conscience du rôle qu’ils peuvent (et doivent) jouer pour changer notre monde qui va mal, ce sont eux les pionniers d’un avenir meilleur pour les futures générations. Leurs initiatives bien concrètes nous épatent et nous stimulent pour agir aussi dans notre lieu de vie, de travail. Développons la bienveillance autour de nous pour un mieux vivre ensemble. Je suis revenue pleine d’espoir, d’espérance et d’enthousiasme.
    Merci aux organisateurs qui ont donné avec bienveillance (ils ont veillé à notre bien, notre bien-être) toute leur énergie, leur temps pour ce we chaleureux.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.