Le CEH : changer la donne à hauteur d’Homme !

Le Courant pour une écologie humaine (CEH) est un laboratoire de transformation personnelle et sociétale au service de tout l’homme et tous les hommes, fondé sur une anthropologie réaliste qui situe l’homme à sa juste place dans le monde vivant. 

Le CEH est né dans un contexte historique :

* D’un côté l’impasse de la modernité, de l’individualisme intégral et de l’ultra-libéralisme qui déshumanisent et détruisent la biosphère.

* D’un autre côté, une foule d’initiatives alternatives engagées par des personnes au service de l’homme et du milieu vivant.

Le CEH propose à ceux qui le rejoignent de se situer comme acteurs à hauteur d’homme (là où ils se trouvent, avec les capacités et les talents qu’ils ont) pour construire une Société de Bien Commun (SBC).

Il leur propose :

  • Un manifeste qui offre trois clés pour cette transformation : bienveillance, communs et vulnérabilité,
  • Une formation anthropologique expérimentale et pratique à suivre en équipe, qui permet à chacun de s’outiller pour se situer, s’enraciner, s’ouvrir, se relier, habiter, travailler, cultiver, prendre soin, pacifier et mieux contribuer à la construction de cette SBC,
  • Des publications qui donnent voix à des acteurs déjà engagés dans cette transformation au cœur de leurs activités,
  • Des chemins d’action sectoriels et des outils pour ceux qui veulent rechercher et mettre en œuvre pratiquement cette transformation (agriculture, travail, habitat, santé, éducation, culture, insertion sociale, justice, numérique, journalisme, finance…).

 

2017_11_HistoireCEH-2

VISION

Fondé en 2013, le Courant pour une écologie humaine est une association loi 1901 qui entend coopérer au changement de la société par la diffusion de la bienveillance, en aidant chacun à prendre des initiatives au service de la personne, dans tous les domaines d’activités.

Notre vision de la personne et de la société

Le Courant se distingue par le regard qu’il pose sur la personne humaine, par des points de repère anthropologiques propres : la bienveillance, clé des relations humaines ; l’interdépendance, moteur de la construction de la société ; le sens du commun ; l’interaction vitale de l’homme avec son environnement, notamment naturel et culturel ; la primauté de l’être sur l’avoir, de la relation sur l’activité, de la tendresse sur l’autonomie.

« Conscient de la vulnérabilité de toute personne, le Courant propose de se réunir pour bâtir ensemble une société fondée sur la bienveillance, ayant à cœur de la transmettre à nos contemporains et aux générations futures »

AMBITION

Pour susciter un changement dans la société selon cette vision de l’homme, le Courant invite à prendre des initiatives personnelles : chacun peut, autour de soi, par des actions bienveillantes et simples, participer à ce que la personne soit davantage respectée et placée au cœur des activités, afin de ne plus en être, comme c’est le cas en de nombreux domaines, une simple « variable d’ajustement ».

HISTORIQUE

>> Découvrez l’album anniversaire réalisé pour les 3 ans du Courant pour une écologie humaine

HistoriqueCEH2

Mars 2013

Le 21 mars, précisément, parait une tribune dans la Croix -> L’écologie humaine : un projet de société
écrite par Tugdual Derville, Gilles Hériard Dubreuil et Pierre-Yves Gomez, les co-initateurs du Courant pour une écologie humaine

« (…) il s’agit d’une revendication plus profonde, radicale. Elle concerne le sort de l’être humain dans la société contemporaine. Est-il un simple matériau, objet d’expérimentations techniques, sociales, économiques ou médicales ? Ou bien est-il la mesure de toute chose à laquelle et pour laquelle doit s’organiser la société ? 

Juin 2013

Journée de lancement à la Cité Universitaire de Paris : 500 personnes se retrouvent pour penser ensemble une société à hauteur d’homme, le 22 juin.

Juin 2014

Tour de France, émaillé de fructueuses rencontres et de découvertes d’initiatives : une voie s’ouvre pour apprendre à concrétiser ce chemin de bienveillance, chacun agissant, à son échelle, localement, dans son cœur d’activité.

Décembre 2014

Premières assises de l’écologie humaine : 800 personnes se retrouvent les 6 et 7 décembre au palais des congrès de Montreuil pour entamer la révolution de la bienveillance !

Juin 2015

Colloque agriculture, en partenariat avec l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) : 200 participants se retrouvent à Paris, les 15 et 16 juin.

Juillet 2015

Publication du manifeste : les bases anthropologiques du CEH sont posées !

Octobre 2015

Form’action Cap 360° – Saison 1. Thème : les communs

Octobre 2016

Form’action Cap 360° – Saison 2. Thème : tout l’Homme !

Juin 2017

La Société de Bien Commun : parution du 1er volume d’une collection pour changer la donne à hauteur d’Homme.

Octobre 2017

Form’action Cap 360° – Saison 3. Thème : tous les hommes

Décembre 2017

Les rencontres du travail. Thème : le travail change, imaginons l’avenir

Septembre 2018

Lancement de la co-construction de la future formation autoportée

Novembre 2018

Parution du deuxième volume sur la Société de Bien Commun. Révéler l’humanité, combattre l’inhumanité.

  • Le CEH : changer la donne à hauteur d’Homme !
    4 (80%) 5 votes

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie HUMAINE

Vos réactions

3 personnes ont donné leur avis pour "Le CEH : changer la donne à hauteur d’Homme !"

  1. ducourau philippe dit :

    Bravo et place au seul à priori
    valable:celui de la bienveillance.
    Merci

  2. Liza maria dit :

    Je découvre,avec joie,écologie humaine,et je suis de tout coeur avec vous.

  3. Claudia dit :

    Bonjour,
    Je suis tombée sur votre site un peu par hasard. Même si il regorge de belles idées, je reste sceptique face à quelques concepts. Qu’appelez-vous « sens du commun » ? A-t-on encore la capacité d’être tendre si nous ne sommes plus autonomes? Je ne comprend pas pourquoi tendresse et autonomie apparaissent comme antithétique.

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*