Invité par l’équipe du Courant pour une écologie humaine de Compiègne, Jérôme Gallois, directeur d’Un Autre Regard explique ce qu’est l’emploi accompagné et les bénéfices que cela génère au sein de l’entreprise.

Jérôme Gallois : “Avec une formation d’ingénieur, j’ai travaillé 20 ans dans l’industrie lourde (projet et direction d’usine). Au bout de toutes ces années, je suis tombé dans le domaine du handicap : on m’a demandé de diriger un ESAT (Établissements ou Services d’Aide par le Travail). 

De fil en aiguille, je me suis orienté dans ce qui s’appelle aujourd’hui l’emploi accompagné. C’est un dispositif permettant à des personnes en situation de handicap et à leurs employeurs d’être accompagnés dans la durée, de manière plus humaine, pour instaurer une bonne relation et la conserver. Ainsi, ni les employés ni les employeurs ne décrochent.

Aujourd’hui, il y a une centaine de dispositifs en France pour 3000 / 4000 personnes. Un conseiller accompagne une vingtaine de personnes, dans l’entreprise quand c’est nécessaire et à l’extérieur également, sur tous les aspects de sa vie professionnelle et extraprofessionnelle. 

Un exemple : nous avions placé quelqu’un dans une entreprise. Deux ans plus tard, son responsable de secteur s’était confié : “Vous savez, moi, je me considérais comme un chef à poigne. Quand il y a eu ce programme d’emploi accompagné, j’ai dit à mon patron que j’allais m’y coller. Pour me faire bien voir, pour commencer. Mais aussi pour montrer à tous comment faire en sorte que les personnes handicapées soient au même niveau de productivité que le reste de l’équipe. J’étais sûr, au fond de moi, que cette équipe allait moins produire. Mais ils en ont fait autant. Et je me suis aperçu alors que mon management n’était pas forcément le bon : je n’arrivais pas à faire en sorte que les membres de mon équipe donnent le meilleur d’eux-mêmes. Maintenant, je suis un chef qui écoute ses équipes et, sans surprise, le service est beaucoup plus performant.”

Ce qui me motive, dans ce que nous réalisons au sein d’Un Autre Regard, c’est d’observer comment la différence permet d’enrichir les relations humaines dans l’entreprise. Comment une différence marquée fait que l’on s’interroge sur la différence de chacun. Et je constate au quotidien que l’on construit à partir de ces différences, des relations vraies, plus riches et humaines.”

ut nec elit. sed sit tempus felis lectus dictum