À l’heure de l’anti-consumérisme, du Green Friday (en opposition au Black Friday), etc. on nous dit que réduire notre consommation est l’une des clefs pour réduire notre empreinte carbone. Quid de notre épargne ? Peut-elle avoir un impact sur l’environnement ? Telle est la question à laquelle tente de répondre Lita.co à travers sa dernière application : Rift. 

LITA.co 

Le groupe LITA.co, fondé en 2014 par Eva Sadoun et Julien Benayoun sous le nom de 1001pacts, est une plateforme numérique d’investissements sur laquelle des institutions privées, des professionnels ou encore des particuliers peuvent investir dans des projets reconnus à « impact positif » sur la société.

Après un an d’existence, elle obtient conjointement l’agrément Conseiller en Investissement Participatif de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et le Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris, avant d’être labellisée entreprise solidaire d’utilité sociale et de recevoir l’assermentation Finansol

En vue de se développer à l’international, la start-up décide de déménager ses bureaux en Belgique et de changer de dénomination commerciale pour devenir, depuis 2017, LITA.co. Actuellement implantée dans 3 pays (France, Belgique et Italie), la structure indique avoir réalisé plus de 17 000 investissements et collecté plus de 42.7 millions d’euros, auprès de 25 000 contributeurs. 

À l’image de nombreuses institutions engagées dans l’économie sociale et solidaire, LITA.co sélectionne les entreprises qu’elle souhaite accompagner sur la base de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance et en fonction de leur participation à la résolution des 17 objectifs de développement durable listés par l’ONU. Ainsi, chaque candidature est préalablement étudiée par un conseil d’administration qui statue si l’entreprise en question peut entrer en levée de fonds sur la plateforme. 

Après 6 ans d’existence, la structure a élargi son domaine d’action et accompagne désormais des centaines d’entreprises de 5 filières d’investissement différents : « l’immobilier durable », « les startup for good et tech for good », « près de chez vous », les « énergies renouvelables » et les « PME et associations ».

Rift, la « petite nouvelle » de LITA.co 

En 2020, LITA.co a lancé un nouveau produit : Rift, une application gratuite, disponible sur toutes les plateformes (Androïd et Apple), qui propose à ses utilisateurs d’analyser leurs produits financiers et de vérifier s’ils sont en adéquation avec leurs valeurs. 

Côté utilisation, c’est assez simple : l’utilisateur n’a qu’à renseigner le nom de sa banque et le montant de son épargne pour obtenir une analyse détaillée selon des critères environnementaux, d’impact social et sur les secteurs d’activité sponsorisés. À l’heure actuelle, la plateforme ne permet d’analyser que les comptes courants, les assurances vie et les livrets réglementés. L’épargne salariale et les placements immobiliers viendront dans la mise à jour de 2021. 

C’est ainsi qu’un internaute peut apprendre que 1 000€ placés sur un livret A à la Société Générale émettront autant de C02 (403 kilogrammes) que le chauffage au gaz d’un appartement de 3 pièces à Paris pendant 5 mois, que 2 200€ laissés sur un compte en banque polluent autant qu’un aller Paris-New York en avion ou que 95% des placements financiers conventionnels sont exposés au secteur de l’armement. 

En plus d’estimer l’impact de son épargne, la plateforme propose des guides personnalisés pour que les internautes puissent agir en tout état de cause et choisir des placements financiers plus en adéquation avec leurs valeurs. 

Pour cela, les utilisateurs sont invités à répondre à un rapide questionnaire définissant les causes qui leur tiennent à cœur, les types de placements qu’ils souhaitent faire (court ou long terme), le taux de rentabilité minimal qu’ils souhaitent obtenir… Selon ces informations, l’application leur conseillera les produits et les structures les plus adaptés mais surtout les plus responsables. 

Comment fonctionnent les services de LITA.co ? 

Comment l’application peut-elle déterminer où sont affectés ces micro-investissements parmi les centaines de milliards gérés par les différents établissements ? C’est un véritable travail de fourmi mené par Rift depuis plus de deux ans, et il ne fait que commencer. Si parfois la destination de l’argent est publique, comme la majorité du livret A, les équipes de l’application sont allées chercher, quand c’est possible, les informations pour chaque type de produits proposés par les assureurs ou les banques.

Pour le reste, la start-up achète des données à un fournisseur américain, Facet. « Il est certes paradoxal de payer aux États-Unis pour avoir des informations sur des fonds français », regrette Eva Sadoun. Les données sont ensuite vérifiées auprès des établissements concernés. La présidente de LITA.co reconnaît certaines difficultés, comme le manque de coopération de certaines banques, ou l’angle mort des investissements immobiliers et des entreprises non cotées, plus difficiles à tracer.

Les résultats ainsi obtenus ont ensuite été analysés par Carbone 4, le premier cabinet de conseil spécialisé dans la stratégie bas carbone fondé en 2007 par Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean. L’objectif est, bien sûr, de définir l’impact environnemental des produits financiers ainsi identifiés. 

Côté financement vous-direz-nous ? L’application est entièrement financée en fonds propres par LITA.co, via des campagnes de financement participatifs. Le groupe se voit proposé de plus en plus de partenariats attractifs, qu’il tente de contrôler au mieux pour s’assurer de l’indépendance finale des produits qu’il propose.


Sources

libero. non mattis commodo Lorem dolor. ut suscipit quis, pulvinar Nullam