Sunleavs est le projet d’une start-up varoise, Indewatt, qui permet, grâce à un capteur associé à un Solar Social Club, de mieux piloter la consommation énergétique des particuliers et de créer du lien entre voisins.

Après 20 ans de carrière, l’illumination 

Après 20 ans de carrière dans les énergies renouvelables et dans la gestion d’installations électriques, Roman Chayla commence à douter du modèle de distribution d’énergie, basé sur une production à grande échelle redistribuée via un réseau central. 

Il estime que l’émergence des nouvelles technologies, l’évolution des mentalités face aux problématiques environnementales, et les récentes règlementations encadrant l’autoconsommation devraient permettre la popularisation d’un nouveau concept de production / consommation basé sur la collaboration et l’auto-gestion. Naît ainsi l’idée de proposer une passerelle virtuelle entre les réseaux sociaux et les énergies renouvelables. 

Roman présente son idée lors d’un start-up week-end en 2016. Pendant deux jours, avec l’aide d’une équipe dédiée, il approfondit le sujet. Très vite, son concept est repéré par des investisseurs, notamment par TVT Innovation.

Se déployer, via une pépinière d’entreprises

Fort des retours positifs obtenus au cours de ce start up week-end, Romain Chayla a l’audace de quitter son emploi et de lancer son projet de production d’énergie à taille plus humaine. Dans le cadre d’un programme d’accélération de start-up, il conceptualise son idée initiale. Il arrive rapidement à créer un capteur physique (qui prend la forme d’un boîtier connecté) pour tracker la consommation en temps réel et permettre de répartir équitablement l’énergie produite. 

Après un an à œuvrer seul sur le projet, il décide d’embaucher un ingénieur en contrat de professionnalisation et intègre la pépinière d’entreprises CleanTech du Technopole de l’Environnement Arbois à Aix-en-Provence. C’est ainsi que naissent la start-up Indewatt et le projet Sunleavs (littéralement Feuilles de soleil en anglais). Avec le temps, la structure s’élargit et compte désormais deux employés à plein temps supplémentaires : une responsable marketing et un ingénieur informaticien.  

Sunleavs en quelques mots

Sunleavs permet aux habitants, propriétaires ou locataires d’une maison ou d’un appartement, d’un même quartier (dans un périmètre de moins de 1 km), d’investir ensemble dans une installation photovoltaïque. L’énergie produite est ensuite partagée et répartie entre les membres de la communauté, selon les besoins de chacun. 

Sunleavs prend la forme d’une plateforme Internet qui met en relation des particuliers désireux de prendre part au projet. Une fois le nombre de participants suffisamment développé pour mettre en place le projet, Sunleavs propose une solution clefs en mains de production d’énergie verte et collaborative. 

Les panneaux solaires sont disposés sur les toitures de certains membres du réseau et tous ont accès à l’énergie produite, moyennant une participation aux frais d’installation, d’exploitation et de maintenance. 

La structure Sunleavs gère :

  • le dimensionnement de l’installation électrique pour que cette dernière soit la plus proche possible des besoins réels des habitants volontaires du quartier, 
  • le choix des éléments nécessaires (panneaux solaires, postes de livraison, batteries de stockage…),
  • le pilotage de l’installation des infrastructures avec, entre autres, la réalisation des démarches administratives, juridiques, économiques et techniques nécessaires,
  • le suivi en temps réel de la consommation de la communauté afin de s’assurer du bon fonctionnement du projet,
  • le soutien à la communauté dans sa démarche de réduction de la consommation énergétique, avec un support personnalisé à chaque membre.

Quelques succès

En 2019, soutenu par sa pépinière, Roman Chayla décide de présenter son projet Sunleavs au CES 2020 (Consumer Electronics Show) : salon le plus important consacré à l’innovation technologique en électronique grand public

Le magnétoscope en 1970, le lecteur CD en 1981, la Nintendo Entertainment System (NES) en 1985, le DVD en 1996, la X-box en 2001 ou encore le disque Blu-ray en 2004 : la majorité des grandes innovations de ces dernières décennies y furent présentées en avant-première. On comprend donc aisément la satisfaction ressentie par Romain Chayla et les autres employés d’Indewatt lorsque le projet Sunleavs reçoit le “CES Climate Change Innovator Award”. 

Cette réussite permet à Indewatt de débloquer les fonds nécessaires pour lancer son premier prototype à taille réelle sur la commune de Solliès-pont (Var). En activité depuis fin septembre 2020, ce dernier a pour but de valider le business model du projet afin de lancer la commercialisation début 2021.

Depuis son retour des États-Unis, Roman Chayla travaille sans relâche sur la popularisation du concept et ses efforts semblent payants : Nice Matin, Var Matin, Made in Marseille, 01 TV, le Journal du Photovoltaïque… la presse de la région PACA s’est largement emparée du sujet. 

Cette médiatisation lui a d’ailleurs, en autres, permis d’être sélectionné pour un second concours sur les nouvelles technologies : le Fundtrucks 2020 (Sowefund). Finaliste de la région PACA, la start-up attend avec impatience le palmarès pour savoir si elle pourra obtenir de nouveaux financements en vue d’étendre son réseau actuel.

Ce qu’on aime dans ce projet

Sunleavs permet la création de communautés et favorise les échanges humains et technologiques au sein d’un quartier. Basée sur les réseaux sociaux traditionnels online, couplée d’une présence dans la vraie vie, la start-up tisse des liens entre voisins autour d’un projet qui a du sens : réduire sa consommation énergétique.

Sunleavs démontre qu’il existe une manière d’être autosuffisants en énergie à l’échelle d’un quartier, d’une rue, d’une communauté. Des communs sont ainsi créés, une attention commune vis-à-vis de son environnement.


Sources : 

vel, consequat. consectetur Praesent facilisis ut nec elit. ut non eleifend