Cela fait très très longtemps qu’on souhaite vous parler de ce documentaire, À VOIR ABSOLUMENT ! Ca montre que tout est possible (Oui, on a bien dit “tout” !). Accordez-vous ce temps délicieux et découvrez Tous au Larzac, un film réalisé en 2011 par Christian Rouaud avec Léon Maille, Pierre Burguière, José Bové et tant d’autres.

L’HISTOIRE

Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José, paysans du Larzac, luttent contre l’Etat pour sauver leurs terres. Un combat déterminé et joyeux, mais parfois aussi éprouvant et périlleux. Tout commence en 1971, lorsque le gouvernement, par la voix de son ministre de la Défense Michel Debré, déclare que le camp militaire du Larzac doit s’étendre. Radicale, la colère se répand comme une trainée de poudre, les paysans se mobilisent et signent un serment : jamais ils ne cèderont leurs terres.

À travers une succession d’interviews, c’est donc dix ans (1971-1981) de lutte menée par les paysans aveyronnais contre le projet d’agrandissement du camp militaire du plateau du Larzac qui sont retracées. Reconnu d’intérêt public, ce dernier menaçait d’expulsion et d’expropriation 103 familles occitanes. 

L’AVIS DE LAURIE

Difficile de dire ce que j’ai le plus apprécié, tant j’ai aimé ce documentaire !

Pour commencé, j’ai été particulièrement troublée par la justesse des discours et la sobriété de la réalisation. Christian Rouaud propose un reportage exhaustif et bien ficelé, sans prétention. 

En opposition à de nombreux documentaires de ce type, il ne s’encombre pas de voix-off larmoyante ni de thème musical épique. Le film est un enchaînement d’interviews de paysans et de paysannes qui ont vécu le combat. 30 ans plus tard, ils partagent leurs souvenirs avec émoi, voire nostalgie. 

Pour rendre le documentaire plus immersif, ces entrevues sont entrecoupées d’images historiques : photographies fournies par les protagonistes ou images d’archives provenant majoritairement de journaux papiers et télévisés. 

Bien évidemment, la beauté du combat mené m’a aussi enthousiasmé : un collectif de paysans qui s’allie en une seule et même voix pour lutter pacifiquement contre un projet reconnu d’intérêt public… C’est fou ! Christian Rouaud appuie d’ailleurs ce point lorsqu’il narre la montée « silencieuse, rythmée par le bruit des bâtons sur le bitume » sur Paris des Aveyronnais depuis le Larzac. Ce silence actif et cette solidarité tissée au fil de la lutte sont inspirants. 

Ce que j’en retiens notamment ? Que la gestion des terres comme un « bien commun » peut être bien plus profitable que la propriété privée ! Incroyable, non ?

En bref, Tous au Larzac est un très bon documentaire pour (re)découvrir un événement plein d’enseignements de notre histoire contemporaine, communément appelé : « La lutte du Larzac ». Je recommande !

Lien Youtube pour visionner le documentaire : https://www.youtube.com/watch?v=PB8O1JHNDwM


Sources

neque. dolor. ut lectus venenatis sem, vel,