Réussite des territoires : diffuser les bonnes pratiques territoriales

Dans le cadre de ses activités professionnelles, Axelle, membre du CEH, a participé à la troisième édition des Trophées de la réussite des territoires. L’initiative lui parait très « écologie humaine », elle dit pourquoi ci-dessous.

Comment encourager le développement de nos territoires ?

Dans un livre intitulé Réenchanter la vie, un chantier pour aujourd’hui – Économie de proximité et revitalisation des territoires, Thierry du Parc Locmaria, économiste et co-fondateur de l’association réussite des territoires, opère une synthèse des opportunités actuelles, tant techniques que culturelles, qui participent à une dynamique territoriale pour les 55 millions de français qui vivent hors de Paris. Il explore, dans cette perspective, des voies concrètes pour se réapproprier l’économie tout en reconstruisant le lien social dans un contexte de mondialisation.

Grâce à une fertilisation croisée, les solutions trouvées et bonnes pratiques méritent d’être diffusées et déployées à l’échelon local à travers une stratégie d’empowerment (l’octroi de davantage de pouvoir à des individus ou à des groupes pour agir sur les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques auxquelles ils sont confrontés) visant à prendre son destin en main. Il importe, à cette fin, de mettre en valeur la proximité qui est lien, relation, tradition, culture, engagement local, tremplin et source de véritables écosystèmes régionaux.

Pragmatisme et simplicité sont également préconisés pour favoriser l’innovation frugale, la valorisation des ressources et la création de maillages multiples.

L’auteur conclut sous forme de 12 exhortations aux acteurs concernés :

– À l’État et aux pouvoirs publics : abandonnez le colbertisme, permettez les démarches administratives de n’importe où ;

– Aux collectivités territoriales : valorisez l’attractivité du territoire, réalisez les aménagements, les infrastructures modernes, sécurisez le parcours de ceux qui se lancent, favorisez le financement de proximité, recensez et diffusez les bonnes pratiques ;

– Aux journalistes et politiques : valorisez ce qui est fait, parlez des expériences positives ;

– À tous : reprenez les entreprises, les commerces ou créez votre activité (en solo, en télétravail, en entreprise…), aidez ceux qui se lancent avec vos propres possibilités, grandes entreprises, favorisez le travail de proximité de vos collaborateurs dans les territoires, vivez sur place.

Une récompense qui valorise l’initiative humaine

Née à la suite de la publication de ce livre, l’association Réussite des territoires, créée avec le syndicat de la presse hebdomadaire régionale (SPHR) et le syndicat national de la presse agricole et rurale (SNPAR), a pour objet d’identifier et de valoriser les réussites territoriales en France et de diffuser les bonnes pratiques qui y président. Les acteurs de proximité sur les territoires (élus, responsables associatifs, dirigeants d’entreprises, commerçants, artisans ou simples citoyens) pourront ainsi, à leur échelle, mettre en œuvre des solutions qui auront fait leurs preuves ailleurs pour le développement économique, pour l’emploi, pour retisser le lien social, pour favoriser la vie associative et remettre la culture au cœur des territoires.

Trois trophées ont été ainsi remis depuis la création de l’association :

– En 2017, Lavaur, ville du Tarn, a été récompensée pour la vitalité de son territoire dont la population a augmenté de 25 % entre 2002 et 2012 avec une activité locale riche (300 commerçants, 200 entreprises créées). La présence des laboratoires Pierre Fabre et de quelques activités (imprimerie, coopérative agricole, fabrique d’engrais) et la dynamique locale ont permis cette croissance. À noter également, un partenariat innovant dans le domaine médical avec le CHU de Toulouse.

– En 2018, la commune de Brach a été élue pour sa vitalité. Cette bourgade a gagné 200 habitants en 20 ans. Elle a ré-ouvert l’école du village et créé un champ photovoltaïque.

– En 2019, le prix a été décerné à Dunes attitude, association de l’île de Ré qui a mené une action intitulée Un sapin pour ma dune, initiative invitant les particuliers à déposer leur sapin de Noël dans des points de collecte aux fins de recyclage. En collaboration avec La Verdinière, association de réinsertion, les végétaux ont été découpés puis, sous les conseils de l’Office national des forêts et avec l’appui des services techniques de la commune ainsi que des bénévoles, les branchages ont été disposés sur des secteurs considérés comme fragiles. Ils participent au captage du sable apporté par l’action du vent pour engraisser le pied de dune. Les résultats, bien qu’aléatoires, ont permis à la dune de gagner du terrain par endroits et à des végétaux de reprendre de l’essor. L’opération s’est étendue à plusieurs communes de l’île confrontées à un recul du trait de côte.

******************

Face à la mondialisation des échanges, il importe de réinstaurer le lien social par la redécouverte de nos racines et de nos terroirs en rétablissant la relation, fondement de toute société, laquelle se manifeste en tout premier lieu dans la proximité. S’enraciner, se relier, mettre l’humain au centre, entreprendre dans une optique de bien commun, la démarche initiée par l’association réussite des territoires s’inscrit dans les valeurs du Courant pour une écologie humaine.

 

Sources :

À propos de l'auteur

Courant pour une écologie Humaine

Vos réactions

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*