L’association Aux arbres citoyens ! organise des cueillettes de fruits chez les particuliers sur La Rochelle et son agglomération, afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. Une initiative qui vitalise le territoire, en créant, notamment, de nouveaux liens entre voisins.

Au départ, un mouvement d’humeur 

Le projet a été initié en juillet 2020 par Coralie, une jeune habitante de La Rochelle. Lassée de voir les fruits de ses vergers dépérir sur le sol de son jardin, faute de pouvoir trouver suffisamment de bouches pour les déguster, Coralie décide de partir à la recherche de solutions innovantes lui permettant de réduire ce gaspillage alimentaire.  

Elle découvre alors l’association canadienne “Not Far From The Tree” (littéralement “Pas loin de l’arbre”). Séduite par le concept, Coralie prend son courage à deux mains et se lance dans l’aventure, en commençant par motiver ses plus proches voisins.

Ainsi est né Aux arbres citoyens ! 

Comment ça marche 

L’association propose une plateforme en ligne facilitant la mise en relation des propriétaires d’arbres fruitiers qui n’arrivent pas à consommer la production annuelle de leurs vergers avec des bénévoles souhaitant lutter contre le gaspillage alimentaire, en toute convivialité. 

Pour ce faire, les propriétaires s’enregistrent gratuitement sur le site, en mentionnant leurs coordonnées, le type de fruits qu’ils proposent, la période de récolte qu’ils envisagent et leurs créneaux de prédilection pour les cueillettes : matin, soirée, week-ends… Libre à chacun d’agrémenter l’annonce d’une photo de leurs arbres, qui seront les stars du jour. 

En parallèle, pour la modique somme de 5€/an (utilisés pour la maintenance de la plateforme et l’achat de petit matériel agricole), les habitant(e)s de la Rochelle et des communes attenantes ont accès au catalogue des cueillettes organisées. Ils peuvent ainsi s’inscrire à celle de leur choix selon les fruits proposés, les horaires et le lieu. 

Une fois l’inscription validée par l’association, les cueilleurs bénévoles n’ont plus qu’à se rendre au point de rendez-vous munis d’un panier. La cueillette dure environ deux heures, dans une ambiance familiale. Le butin récolté par les cueilleurs bénévoles est ensuite équitablement réparti entre les participants, le propriétaire de l’arbre (s’il le souhaite) et une banque alimentaire partenaire (Métiss et bio, Actions solidaires, Initiative catering, Remplir les ventres pas les poubelles…) qui se chargera de les redistribuer à des familles dans le besoin. 

À noter, l’association n’a pas encore mis en place de possibilité d’inscription en ligne. Ces dernières se font donc par mail.

Bien pensé !

La démarche, plutôt ludique, revêt une importance nouvelle quand on sait que les banques alimentaires manquent cruellement de fruits et légumes frais. Selon le dernier rapport annuel de la Banque Alimentaire, les fruits et les légumes représentent actuellement 24% des dons, alors qu’il faudrait idéalement qu’ils atteignent 33%. 

La majorité des végétaux étant reçus abîmés, ils finissent en purée, jus ou confiture. Rares sont donc les bénéficiaires de ces aides qui reçoivent des fruits ou des légumes à consommer frais.  

L’association permet aussi aux familles urbaines de renouer un rapport à la nature et aux saisons, démontrant que s’alimenter localement est tout à fait possible sans pour autant “avoir à mettre la main au porte-monnaie”. 

Si le projet vous a conquis et que vous habitez la région Rochelaise, n’hésitez pas à aller visiter le site Internet ou encore la page Facebook de l’association ! Vous pourrez soit y enregistrer un arbre, soit devenir cueilleur bénévole !

Et qui sait, peut-être cette découverte vous donnera envie de répliquer la démarche dans votre région ?

libero consectetur nunc Praesent luctus Lorem elit. libero