Mathilde fait des pas réguliers pour transformer son quotidien vers le zéro déchet. Ci-dessous, elle propose un tutoriel pour réaliser son tawashi, une éponge écologique. Relèverez-vous le défi ?

Il a été prouvé qu’après avoir pratiqué un geste ou une attitude pendant 21 jours consécutifs, ce geste devient une habitude ! Alors, mettons en place ensemble de nouvelles habitudes éco-responsables. 

Tawashi. En Japonais, cela veut dire « lavette ». Cette éponge tawashi est fabriquée à partir de chutes de tissus, une belle façon de donner une seconde vie à des vêtements, chaussettes ou encore qu’on voulait jeter ! Le deuxième avantage de cette éponge est la réduction de son empreinte sur la planète.

Et si on se demandait combien d’éponges on achète chaque année et combien on en jette ? Si l’on compte nos deux éponges différentes – une pour la vaisselle et une pour nettoyer la cuisine (plaque vitro, plaque de gaz, vitre du four, etc) – pour qu’elles soient efficaces et hygiéniques, il est préférable de les changer toutes les 2 semaines. Donc nous consommons entre 2 x 2,75 = 5,5 et 2 x 4,5 = 9 éponges par mois. Soit entre 66 et 108 éponges par an ! Ca commence à faire beaucoup de déchets !

Les tawashis peuvent être lavé en machine (il est préférable de le faire toutes les 1 à 2 semaines) et sont souvent utilisables durant un an.

Comment faire son tawashi ? 

La fabrication des tawashis est très simple, elle consiste à recycler des tissus : souvent de vieilles chaussettes orphelines ! Qui n’a pas de chaussettes qui finissent seules après la machine ?

L’avantage d’une éponge fabriquée avec de vieilles chaussettes de coton est qu’elle aura une forte capacité d’absorption et pourra également remplacer votre rouleau d’essui tout. Pratique !

Ce matin j’ai réalisé deux vidéos de fabrication de tawashi avec deux techniques différentes ! Soyez indulgents, c’était mes premières aussi !

Petite précision, si votre carton n’est pas assez épais, n’hésitez pas à mettre plusieurs couches afin que les punaises tiennent correctement !

Cette première vidéo explique comment fabriquer une éponge tawashi avec des chaussettes usagées grâce à du carton et des punaises, mais il est également possible de réaliser la même chose avec du bois et des clous ! J’essayerai de réaliser la vidéo bientôt si j’ai le matériel nécessaire.

Impact écologique des éponges

Les éponges conventionnelles en synthétique ne sont pas recyclables.

Ces éponges sont fabriquées le plus souvent en mousse de résine qui est un dérivé du pétrole. De plus, ces éponges sont souvent traités avec des produits chimiques qui leur donnent leur couleur et leur coté résistant.

Alors, pourquoi ne pas utiliser des tissus usagées pour pouvoir réduire son impact environnemental ?


Retrouvez l’ensemble des chroniques de Mathilde à cette adresse : https://leschroniquesdemathilde.science.blog/

ipsum facilisis nec risus. quis elit. consequat. dapibus adipiscing pulvinar ut eleifend